Blublus divers

Pour discuter de tout et de rien
Avatar du membre
Roi of the Suisse
Messages : 2033
Enregistré le : 28 avr. 2019, 23:38
Contact :

Re: Blublus divers

Message par Roi of the Suisse » 03 avr. 2023, 10:18

Peut-être que notre cerveau fait pareil depuis le début (calculer le mot le plus probable à la suite d'un texte), et qu'on se croit intelligents :wtf:

Mammie a écrit :Chat GPT comprend mieux le style d'écriture de RotS que Flaco ??
:lol:

Avatar du membre
Nemau
Administrateur du site
Messages : 784
Enregistré le : 28 avr. 2019, 14:40

Re: Blublus divers

Message par Nemau » 03 avr. 2023, 13:37

Trotter : il me semble qu'il dit que c'est le croissant qui ferait une meilleure arme. ^^

Avatar du membre
Roi of the Suisse
Messages : 2033
Enregistré le : 28 avr. 2019, 23:38
Contact :

Re: Blublus divers

Message par Roi of the Suisse » 03 avr. 2023, 15:39

Si vous voyez un Terminator courir après vous avec un croissant, fuyez !
Si c'est une gamecube, ça va.

Avatar du membre
trotter
Messages : 1608
Enregistré le : 09 juil. 2019, 19:38

Re: Blublus divers

Message par trotter » 03 avr. 2023, 16:18

Nemau a écrit :
03 avr. 2023, 13:37
Trotter : il me semble qu'il dit que c'est le croissant qui ferait une meilleure arme. ^^
Ah oui putain je me suis laissé aveugler :pwned:

Mammie
Messages : 58
Enregistré le : 09 août 2022, 22:19

Re: Blublus divers

Message par Mammie » 04 sept. 2023, 20:38

un peu trauma dumping, je m'attends à un silence gêné version forum, vous pouvez ignorer le post
Afficher
Coucou, je me demande comment ça serait reçu sur Oniro si je parlais d'un truc qui me tourne dans la tête depuis un certain moment, c'est-à-dire les violences sexistes et à quel point y en a PARTOUT (et je parle pas de micro agression ou trucs du genre, je parle de trucs qui font froid dans le dos, genre viol, agressions, etc), et de l'impact que ça a sur mon état mental en gros
Du coup je fais le post ici dans ce petit écrin privé et dites-moi si c'est ok. Pas besoin de le lire si vous ne voulez pas, ce que je mets en spoiler c'est des descriptions brèves d'agressions/viols/meurtres/situations flippantes.
Chaque description est courte, mais la totalité des descriptions est plutôt longue, donc je vous conseille de pas lire si vous avez du mal avec ces choses.
Mega Trigger Warning
Afficher
Pour contexte, je suis quelqu'un à qui certaines personnes vont facilement se livrer (comme le sait RotS) parce que je crée un climat de confiance ou un truc du genre. Bref.

Liste de toute les personnes qui m'ont confié avoir été violées/abusées/aggressées ou dont j'ai appris qu'elles l'avaient été, ou dont j'ai été témoin de l'agression ; ainsi que les personnes proches de moi dont je pense qu'elles ont été abusées. Je n'inclus pas les faits mineurs. Je précise que sauf mention contraire, la situation dangereuse est résolue.

• Ma soeur, violée à répétition et abusée par son copain (évidemment c'est le truc qui me pèse le plus sur la patate, surtout qu'elle m'a raconté bien en détail)
• Mon autre soeur a probablement aussi été abusée mais je ne sais pas les détails, aussi son copain
• L'ex de mon père m'a confié que sa fille était issue d'un viol arrivé la première fois qu'elle a pris du cannabis, et qu'elle avait peur que sa fille en prenne à cause de ça
• La meilleure amie de bouclette a subi un viol par un pote, et lorsqu'elle en a parlé sa bande d'amis s'est scindée en deux. La police n'a pas voulu recevoir sa plainte.
• Une amie avec qui j'ai perdu contact ; j'ai appris qu'elle avait été violée par un de mes amis lorsqu'ils étaient en couple
• Ce même ami a embrassé de force une de mes amies, et tenté d'embrasser de force une autre amie (pour contexte, c'était une armoire à glace, et la seconde amie mesure environ 1m55)
• L'autre jour, on se balladait dans Lyon, un mec frappe sa copine très violemment (son visage était très déformé), la police a été appelée, immédiatement quolibet raciste des policiers, super
• L'autre jour on déménageait des portes avec bouclette, une meuf se faisait agresser par son stalker directement dans notre hall d'immeuble. Grâce aux portes, on a réchappé de peu à se faire frapper nous également. Je ne sais pas ce qu'elle est devenue après ça (on a obligé le mec à partir du hall).
• Le lendemain j'en parle à une autre voisine parce que c'était traumatisant et qu'on était dans le hall, elle me dit qu'elle aussi, elle a du déménager changer de travail etc à cause de son stalker. Elle a mentionné qu'elle avait tenté de trouver de l'aide à la police, mais il lui a été dit que "tant qu'il n'y a pas de violence, on ne peut rien faire".
• Une amie proche dont j'ai des très gros doutes sur le fait qu'elle a été abusée par son oncle (j'ai de bonnes raisons de penser ça, sans m'étendre sur le sujet)
• La mère d'une amie proche, abusée par son oncle
• Un mec que j'avais rencontré sur internet et avec qui je parlais sur un chat, violé par quelqu'un qu'il a rencontré en ligne
• Un autre mec, à peu près la même histoire
• Un autre mec que je connais d'internet, violé par son oncle lorsqu'il était petit
• Deux personnes sur oniro, je donne pas de détails mais c'est des trucs plutôt chaud (y en a qui connaissent peut-être)
• Une amie s'est faite étrangler par un mec pendant une soirée alors qu'elle dormait (elle a été sauvée de justesse)
• Une meuf avec qui j'ai été au collège est morte étranglée par le proprio de son apparte
• Une amie proche a été violée par le frère du proprio de son apparte, et harcelée par ledit prioprio après qu'il aie appris ça
• La grand-mère de bouclette, lorsqu'elle était jeune, a du acheter un vélomoteur pour éviter les frotteurs dans le tram
• L'autre jour, une voisine enfermée dehors par son conjoint, il était rentré bourré avec sa voiture à elle (peut-être le truc le plus soft dans cette liste, mais c'est ce qui m'a fait écrire tout ça donc je le mets dans la liste)
Bon y en a sûrement que j'oublie, y en a que j'omets et forcément d'autres que j'ignore. Au total ça fait 18 agressions, viols et un meurtre avérés sur des personnes que je connais au moins de vue, sans compter les personnes proches pour lesquelles j'ai de nombreux indices relativement explicites qui pointent vers des abus passés. (si vous vous dites que c'est à cause de mon milieu social, pour contexte je fais partie de la moyenne bourgeoisie blanche de campagne, pas grande bourgeoisie mais pas loin)
Je me demande : est-ce que je suis le seul a avoir "récolté" toutes ces histoires, ou est-ce que c'est pareil pour vous ? Est-ce que vous avez l'impression que c'est "comme dans le reste de la société", que j'ai juste reçu beaucoup d'histoires par pure chance, que ça vous fait réfléchir sur l'état de la société ou encore que j'affabule ?
Est-ce que vous vous dites "c'est la nature, c'est comme ça", ou alors "ce sont des choses qui arrivent", ou bien "c'est révoltant" ?

Du coup, pour parler un peu de mon état mental, disons que ça ne l'aide pas trop, l'idée que des personnes que j'aime ont été, sont peut-être abusées, ou risquent de l'être à tout instant pour des raisons qui ne dépendent même pas d'elles, et que je ne peux pas faire grand chose à part écrire un post sur un forum et les écouter quand elles en ont besoin.
J'ai du mal à m'endormir le soir parce que le moindre éclat de voix dans la rue m'apparaît comme une agression/abus potentiel (surtout depuis l'agression dans le hall de mon immeuble), parfois je me lève en sursaut parce que j'entends des cris, et globalement j'ai tout le temps peur, c'est comme un voile sur tous mes affects. En fait je ne sais même pas si toutes ces choses que j'ai apprises/vues sont liées fortement à mon état mental, mais c'est certain que ça n'aide pas.

Enfin voilà, j'ai le sentiment que si je poste pas ça je pourrais jamais vraiment poster à nouveau sur oniro & glutko.

Avatar du membre
Roi of the Suisse
Messages : 2033
Enregistré le : 28 avr. 2019, 23:38
Contact :

Re: Blublus divers

Message par Roi of the Suisse » 04 sept. 2023, 23:21

Je me creuse la tête, mais je n’ai que deux cas parmi mes amies (qui ont osé se confier à moi là-dessus). Je pense que tu es une personne à qui on se confie facilement parce que tu es bienveillant et que tu crées un safe space autour de toi. On ne se confie pas autant à moi, et encore moins des filles, vu que j’ai une majorité d’amis masculins. Je pense que je suis biaisé, et que le seul moyen d’approcher la vérité n’est pas par les anecdotes et le vécu mais par les statistiques. Je pense que je suis sous-exposé au problème.

Ma mère est infirmière dans un service avec des obèses et apparemment très souvent il y a des viols incestueux compensés par un déséquilibre alimentaire.

Oui c’est grave, dans un monde parfait on ne devrait pas avoir ça. Ça perturbe les victimes profondément.
Et c’est pire dans les pays non développés ! J’espère que ça va disparaître.

Certains tentent de freiner le progrès sur ces sujets parce qu’ils ont peur d’être accusés à tort de viol/harcèlement, mais en vrai ce ne sont que les choses graves qui sont visées, pas les maladresses, la drague, etc. Les gens normaux ne risquent rien.

Mammie
Messages : 58
Enregistré le : 09 août 2022, 22:19

Re: Blublus divers

Message par Mammie » 05 sept. 2023, 11:03

Bon je voulais pas trop parler à un niveau politique, enfin c'était pas trop le but. Mais évidemment ça soulève immédiatemment des questions politiques.
questions politiques
Afficher
Perso je pense que les gens "normaux" sont nombreux à être auteurs (et parfois autrices !) de violences. Je ne pense pas qu'il y aie d'un côté les abuseurs et de l'autre les gens normaux. Certes tout le monde n'abuse pas, et nombreux sont cell/eux à tenter de ne pas abuser, mais il leur faut un effort conscient pour limiter les abus, et parfois cet effort ne suffit pas. Ce qu'il faut, c'est que les abus soient matériellement impossible ou difficiles, qu'ils soient tout simplement impensables.
Concrètement il s'agit de responsabiliser les abuseurs et de respecter les victimes. Et aujourd'hui, il n'y a aucune institution qui permet de responsabiliser les abuseurs et d'aider les abusés. Tout ce qu'on a sous la main, c'est • La police • La psychiatrie • La justice ; que des outils qui sont caractérisés par (1) l'impuissance des usagers de l'institution face à la puissance de ceux qui manient l'institution, ainsi que par leur inefficacité (découlant notamment de (1)) . Le policier peut vous refuser d'atteindre la justice, la psychiatre peut même vous enfermer si vous n'agissez pas de manière "normale". C'est souvent que les victimes sont psychiatrisées et pas les abuseurs.
Il y a une romantisation des abus, du stalking notamment, qu'on retrouve par ex dans plein de chansons ; ainsi qu'une romantisation de la pédocriminalité, plus discrète mais bien présente. Il faut voir par exemple la chanson très connue Every Breath You Take, qui est une chanson populaire de slow alors que l'auteur parle de sa pulsion malsaine de stalker (c'est lui-même qui le dit). La chanson, en parlant de stalking, a animé chez les auditeurs des pulsions romantiques, démontrant par là-même la nature stalkeuse de la vision moderne du romantique.
Il y a aussi beaucoup de gens qui essaient de justifier l'état des relations amoureuses par la nature, la biologie, etc., notamment sur oniro mais pas que.
Tant qu'on ne sortira pas de cette vision du couple, et tant que le couple ne changera pas sa manière d'exister (les deux vont ensemble), j'ai bien peur qu'on soit condamné à vivre dans un monde inquiétant.

Ce que je crois, c'est que la seule vraie manière de stopper les abus, de donner foi aux victimes, qu'elles sentent qu'elles peuvent s'exprimer et être entendues, ce serait qu'il y aie une sorte de collectif féminin anti-abus qui ait une forme de pouvoir exécutif et économique, qui ait une légitimité sociale et qui serait chargé d'écouter et protéger les victimes et d'amener les abuseurs devant la justice. Je sais que ça peut sembler extrême de parler de pouvoir militaire, cependant c'est un fait que le pouvoir militaire et exécutif est concentré dans les mains des hommes, et que cela nuit directement aux femmes ; concrètement, le pouvoir militaire de ce collectif serait largement compensé par le pouvoir militaire qui est déjà dans les mains des hommes, puisque le pouvoir militaire des hommes serait toujours bien plus généralisé.
Naturellement, cette institution ne peut apparaître et survivre qu'avec une légitimité sociale qui découlerait de lea reconnaissance par la majorité de la société d'un état problématique du couple ; et cette institution ne peut être efficace que si elle est dirigée de manière locale et horizontale, c'est-à-dire avec une implication puissante et directe des usagèr/es du service (pas comme dans la justice/psychiatrie/police).

En plus de cela, il faudrait une vraie éducation sexuelle dès l'école primaire, pour dépister et soigner les élèves abusés et inculquer la notion de consentement, pour que les élèves sachent • reconnaître lorsqu'ils ne respectent pas le consentement de l'autre • reconnaître lorsqu'on ne respecte pas leur consentement.
Il faudrait que les élèves aient des exemples concrets de choses qui ne sont pas normales vs qui sont normales, par exemple le typique baiser volé ou forcer son enfant à faire la bise à des adultes.
Ça pourrait aussi avoir des effets sur le harcèlement, à condition bien sûr que les profs d'éducation sexuelle soient eux-mêmes éduqués à reconnaître les actes de harcèlement.

Bref, tout ça pour dire que seule une révolution (au sens marxiste du terme) pourrait changer les choses, c'est à dire que d'un seul coup de nombreuses personnes décident d'organiser chacune leur collectif anti-abus, et qu'aucune institution pré-existante ne soit assez puissante pour déloger ce nouveau status-quo.
Cette révolution pourrait arriver si la plupart des hommes avaient autant d'amies que d'amis et que par conséquent l'imaginaire collectif du genre était plus réaliste.
Modifié en dernier par Mammie le 05 sept. 2023, 11:07, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nemau
Administrateur du site
Messages : 784
Enregistré le : 28 avr. 2019, 14:40

Re: Blublus divers

Message par Nemau » 05 sept. 2023, 11:06

J'ai tout lu. Ça fait froid dans le dos. Cœur sur toi.

Pour moi c'est un peu pareil que RotS sinon. Pour ma part je connais trois hommes qui ont été abusés sexuellement (chacun dans leur enfance ou adolescence, j'ai cru comprendre). Mais j'ai conscience que ça touche surtout les femmes.

Peut-être pouvons-nous nous consoler un tout petit peu en nous disant qu'il y a moins d'agressions/viols qu'avant, et que notre impression qu'il y en a davantage vient du fait que les victimes osent davantage parler.

Mammie
Messages : 58
Enregistré le : 09 août 2022, 22:19

Re: Blublus divers

Message par Mammie » 05 sept. 2023, 11:35

Merci Nemau.
HS mais important quand même
Afficher
Rien à voir mais je voulais m'excuser de comment je m'étais comporté avec toi à l'irl y a des années de ça, en fait t'es une des personnes qui m'avaient mis le plus à l'aise au début de l'irl et je t'ai pas trop rendu la pareille. Voilà ça fait longtemps que je voulais dire ça et c'est fait :elefan

Aussi, encore une fois rien à voir mais, je me rends compte que la manière dont beaucoup de gens te traitent sur le fofo a quelque chose de psychophobe parfois (j'ai moi-même dû être psychophobe à un moment je crois). Notamment le post de AzRa que tu as remonté montre bien ça. En fait j'ai l'impression que le fait que tu sois psychiatrisé te rend tout à coup la cible potentielle d'une dérision de ta pensée et de tes affects, sous prétexte que tu es peut-être "pas dans ton état normal" ; et ça a quelque chose de choquant.
C'est vrai qu'en relisant la liste, je me rends compte qu'une majorité des histoires me sont parvenues via une amie femme ou un ami gay. Je suppose que le milieu dans lequel j'évolue, y compris les ami/es de mes ami/es, est beaucoup plus mixte que pour beaucoup d'hommes, et que ça doit jouer pas mal sur le nombre d'histoires que j'ai pu entendre.

Pour ce qui est des victimes qui osent davantage parler, de mon expérience, c'est des choses qui se disent lorsqu'on est bourré, sur le mode de la confession, en soirée, plus généralement dans un contexte intime ou au mieux à demi-mot. Mis à part pour la meilleure amie de bouclette, la grand-mère de bouclette, et un/e membre d'oniro, ce ne sont pas des choses qui se traitent sur la voie publique, ce sont plutôt des choses vécues dans la honte, la discrétion et la peur ; d'autant plus lorsque l'agression est grave, a des conséquences néfastes ou que la personne à qui on se confie est proche de nous.
Mais c'est très possible en effet que chez un certain type de personnes, les voix s'élèvent plus qu'avant..(?)

Avatar du membre
Nemau
Administrateur du site
Messages : 784
Enregistré le : 28 avr. 2019, 14:40

Re: Blublus divers

Message par Nemau » 05 sept. 2023, 18:51

Spoiler
Afficher
Rien à voir mais je voulais m'excuser de comment je m'étais comporté avec toi à l'irl y a des années de ça, en fait t'es une des personnes qui m'avaient mis le plus à l'aise au début de l'irl et je t'ai pas trop rendu la pareille. Voilà ça fait longtemps que je voulais dire ça et c'est fait :elefan
Aucun souci. ^^ C'est vrai que tu étais un petit peu froid mais j'avais compris que c'était bien malgré toi t'inquiète, d'ailleurs tu me l'avais expliqué à un moment. ^^ (et j'ai été content de faire ta rencontre malgré tout)
je me rends compte que la manière dont beaucoup de gens te traitent sur le fofo a quelque chose de psychophobe parfois (j'ai moi-même dû être psychophobe à un moment je crois). Notamment le post de AzRa que tu as remonté montre bien ça. En fait j'ai l'impression que le fait que tu sois psychiatrisé te rend tout à coup la cible potentielle d'une dérision de ta pensée et de tes affects, sous prétexte que tu es peut-être "pas dans ton état normal" ; et ça a quelque chose de choquant.
Merci pour ton soutien. Sincèrement, je n'ai pas souvenir d'un post dans ce genre de ta part, donc quel qu'il soit il ne devait pas être trop méchant. ^^ Effectivement c'est arrivé quelques fois que vis à vis de ma maladie des gens me fassent des commentaires un peu maladroits ou pas très pertinents, mais à part peut-être BlisterB une fois (je crois que c'était lui ? c'était plus ou moins violent) je n'ai jamais vraiment mal pris ces commentaires.

La plupart des gens ignorent tout ou en partie de ce qu'est la bipolarité, ou croient savoir ce que c'est mais se trompent (et ce n'est pas leur faute, on n'est pas tous psychiatres), c'est une des raisons pour lesquelles je suis enclin à en parler, pour que les gens comprennent mieux de quoi il s'agit. Quitte du coup à m'exposer un peu lorsque plus tard je me dispute avec certains membres. Je dirais même que c'est plutôt légitime de la part des gens de se poser des questions/faire des commentaires à ce sujet dans la mesure où j'admets moi-même que ma pathologie a une certaine influence sur mon humeur, les membres d'Oniro faisant parfois les frais de cette humeur lorsqu'elle est mauvaise.

Concernant AzRa, je sais qu'il ne pensait pas à mal, si je l'ai envoyé balader c'est que comme je l'ai expliqué dans mon post j'ai encore un peu en travers de la gorge le fait qu'il ait débarqué de nulle part pour planter son petit couteau à un moment où j'étais déjà attaqué par plusieurs personnes (c'était très malvenu de sa part, que le fait de m'être retrouvé dans cette situation soit de ma faute ou non). Ma rancune passera sûrement avec le temps (il est pas méchant AzRa, je pense qu'il ne s'est peut-être juste pas rendu compte).

Répondre