Cinéma

Pour parler cinéma, jeux vidéo, livres...
Avatar du membre
mamie
Messages : 81
Enregistré le : 01 oct. 2020, 21:45

Re: Cinéma

Message par mamie » 18 nov. 2020, 23:56

Ça fait quand même un peu penser à matrix tout ça

Ça me fait penser aussi au congrès, où les gens prennent de la drogue pour vivre dans un monde fantasmagorique (qui est représenté dans le film par un aspect cartoon).

Je le mets parce que je pense que c'est un des meilleurs films que j'aie vu. Il est très long je crois (entre 2 et 3h) et contient des scènes très mémorables.
(d'ailleurs ràv mais c'est un film américano-luxembourgo-israélo-belgo-franco-polonais :v)

Avatar du membre
trotter
Messages : 465
Enregistré le : 09 juil. 2019, 19:38

Re: Cinéma

Message par trotter » 21 nov. 2020, 11:50

Ok, je vais essayer de voir...


Je viens de finir Paradise Z.
Image

Ce sont 2 jolies filles (lesbiennes en plus) qui se battent contre des zombies et on voit un peu de seins et de fesses. Par contre elles ressemblent pas du tout à l'affiche.
Ne se passe rien les 40 premières minutes (on suit leur vie quotidienne dans une station balnéaire abandonnée, manger, se laver, regarder des films, mais avec précautions et une musique angoissante), puis elles vont chercher des ressources (musiques encore plus angoissantes). La dernière demi-heure le lieu est envahi de zombies et elles s'enfuient et fin.

J'ai bien aimé les 40 premières minutes, sans doute parce que je regardais ça à 1h du mat un peu explosé.

Avatar du membre
Roi of the Suisse
Messages : 941
Enregistré le : 28 avr. 2019, 23:38
Contact :

Re: Cinéma

Message par Roi of the Suisse » 21 nov. 2020, 20:15

C'est bizarre de pas mettre sur l'affiche les gens du film. Ça fait "publicité mensongère" :fgr:

Avatar du membre
trotter
Messages : 465
Enregistré le : 09 juil. 2019, 19:38

Re: Cinéma

Message par trotter » 21 nov. 2020, 20:29

C'est elles en vrai :
Image

Avatar du membre
mamie
Messages : 81
Enregistré le : 01 oct. 2020, 21:45

Re: Cinéma

Message par mamie » 21 nov. 2020, 23:25

Lolz cette affiche on dirait une pub Axe (les meufs en bikini, les couleurs, le "come and play" :wtf: )
Le film en VO s'appelle Dead Earth, ça fait très... quelconque x) L'affiche de la VF a plutôt l'air de se vouloir comme un film type planet terror (qui est bien d'ailleurs), mais dans la bande annonce, on voit plutôt un film avec des persos moyennement attachants et des combats super quelconques.

Et combiné à l'affiche, le fait qu'elles soient lesbiennes ça fait très male gaze :fgr: (pourtant dans la bande annonce y a assez peu de male gaze au final)
En regardant la bande annonce ça a rien à voir avec l'affiche visiblement ?

On dirait quand même vachement un film lambda en somme. Oui je sais, je parle sans avoir vu :fgr

Avatar du membre
trotter
Messages : 465
Enregistré le : 09 juil. 2019, 19:38

Re: Cinéma

Message par trotter » 22 nov. 2020, 19:17

Yen a beaucoup les 10 premières minutes : caméra filmant les fesses sans raison et scène de douche. Après moins. Le côté lesbien ya un bisou, un calin chaste et c'est tout. Mais ça aurait pas été deux jolies jeunes femmes j'aurais sans douté pas continué à regarder je pense.

Avatar du membre
trotter
Messages : 465
Enregistré le : 09 juil. 2019, 19:38

Re: Cinéma

Message par trotter » 22 nov. 2020, 20:06

Le Congrès

Image

On propose à une actrice de la numériser en échange de quoi elle ne pourra plus jamais jouer. 20 ans plus tard, on suit ses aventures un peu perdues dans un monde de dessin animé psychédélique (une nouvelle drogue permet d'y entrer).
J'avoue que j'ai pas trop compris, c'est assez perché mais c'est bien que ça existe. C'était joli, bien animé. Ca parle vaguement d'un avenir qui se dessine déjà avec le deepfake et surtout de notre rapport avec la réalité (vaut-il mieux être heureux ignorant ou malheureux dans la réalité ?). Un peu trop centré sur l'actrice névrosée, mais bon. C'était triste.

Le côté réel/animé m'a donné un peu la même sensation que A Scanner Darkly :

Avatar du membre
mamie
Messages : 81
Enregistré le : 01 oct. 2020, 21:45

Re: Cinéma

Message par mamie » 24 nov. 2020, 02:49

Elle est pas névrosée ??
Elle me donne plutôt l'impression d'être perdue, son essence n'est plus unique mais une parmi d'autres.
Aussi, quand elle prend la drogue, on est séparés du réel, puisque certaines scènes qu'on voit se passer ne se sont en fait pas passées (sans parler du fait que tout le monde prend la forme qu'il désire). D'ailleurs, on ne sait jamais si les personnages qu'elle rencontre lorsqu'elle est animée sont réels ou pas.

Comme tu le dis, c'est un film autour de la thématique de l'illusion heureuse et de la fuite de la réalité ; mais c'est aussi un film qui dit beaucoup de choses sans suivre une ligne bien précise, donc c'est difficile de le résumer.

edit : d'ailleurs, c'est une adaptation très libre du roman Le Congrès de futurologie

Avatar du membre
trotter
Messages : 465
Enregistré le : 09 juil. 2019, 19:38

Re: Cinéma

Message par trotter » 24 nov. 2020, 12:39

A un moment son impresario lui dit
I've always been there for you.
Always, in any situation.
To all your... choices, all your fears..all that...... enslavement here, anxieties, I was there.
All the irrational walkouts, always when... shooting was just about to start.
Des désistements de boulot irrationnels juste avant de commencer. Des peurs dont elle a conscience qui la handicapent dans sa vie. Puis globalement elle a l'air assez flippée en permanence.

Pour moi yavait une névrose d'angoisse. Trouble anxieux allez.

Avatar du membre
mamie
Messages : 81
Enregistré le : 01 oct. 2020, 21:45

Re: Cinéma

Message par mamie » 28 nov. 2020, 00:02

Pour moi l'imprésario est juste un gros manipulateur de merde dans le film.

Au contraire, le perso principal a des hésitations, mais c'est parce que l'imprésario la force dans certaines voies j'ai l'impr.
On voit bien que c'est lui qui la convainc de se faire sampler ; pareil elle a joué dans des films qui ne lui plaisaient pas auparavant.

Sur le fait qu'elle a l'air flippé en permanence, j'ai plutôt eu le sentiment qu'elle était "ouverte" au monde. Du genre qu'elle n'attend pas grand chose, elle se contente de ressentir (enfin si, elle cherche son fils mais c'est tout).

Exemple : Son imprésario lui dit à un moment qu'elle n'a de toute façon jamais eu le choix (quand elle dit que se faire sampler lui enlèverait le droit de faire un choix) ; deux secondes plus tard il lui dit qu'elle a fait des choix de merde et que c'est sa faute si elle a tourné dans des films nuls.








D'ailleurs, tout ça me fait penser à Perfect Blue que j'ai regardé avant-hier je crois
Image
C'est un "thriller psychologique" à propos d'une pop idol qui devient actrice, justement sur les conseils de son imprésario. Elle est amenée à suivre les choix de son imprésario, et tourner des scènes dérangeants etc.
Au cours du film la réalité se délite et on ne sait pas trop comment ça se finit, quelle est la bonne hypothèse, où est-ce que l'héroïne est etc.

C'est un film à propos de la notion d'avatar (qui est aussi représenté dans le congrès, où l'héroïne vend littéralement son avatar), et la différence entre un avatar de soi-même et soi-même. C'est aussi un film sur la réalité etc.

C'était bien, mais un peu chelou, au début j'ai pas compris la fin et je l'ai trouvée nulle, puis après j'ai lu des trucs sur le film et je me suis dit "ah oui en fait elle est pas nulle".

Répondre